http://test.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Stratégies des Entreprises > Transporteurs > Transport - Transporteurs (compagnies aériennes, ferroviaires, autocaristes, loueurs de voitures, croisiéristes...)

Transport - Transporteurs (compagnies aériennes, ferroviaires, autocaristes, loueurs de voitures, croisiéristes...)

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
[style1;
Les aéroports français ont battu en 2013 un nouveau record de trafic en accueillant
172 millions de passagers
(UAF)

Résultats d'activité 2013 des aéroports français

Les aéroports français ont battu en 2013 un nouveau record de trafic en accueillant 172 millions de passagers, fruit d’une croissance de leur activité de plus de 2%, ce qui en fait l’un des secteurs les plus dynamiques et porteurs de croissance de l’économie nationale. 







Articles de veille


Le marché des croisières

 Un article sur le marché des croisiéristes : Seatrade Med: le monde de la croisière fait escale à Cannes 
PARIS, 28 nov 2010 (AFP) Extrait
L'an dernier, environ 17,50 millions de croisiéristes ont été recensés dans le monde (+9,2% par rapport à 2008), selon une étude de l'organisation European Cruise Council: 9,71 millions aux Etats-Unis et 0,70 million au Canada, 5 millions en Europe et 2,10 millions pour le reste du monde. Le marché européen a grossi à lui seul de 12% en 2009, représentant 29% du marché mondial contre 22% en 2005. En Europe, les Britanniques sont les plus nombreux à partir en croisière (1,53 million de passagers), devant les Allemands (1,03 million). Viennent ensuite loin derrière les Italiens (0,80 million), les Espagnols (0,59) et enfin les Français (0,35), très en retard en la matière. Selon Georges Azouze, président de l'Association française des compagnies de croisières, l'Europe est en train de récupérer son retard par rapport au continent américain. Mais la destination est portée aussi "par les compagnies américaines, qui essaient de faire voyager leurs ressortissants vers ce nouveau bassin de découverte que sont la Méditerranée et le nord de l'Europe tout en ayant la volonté de capter un certain nombre de clients venus d'Europe avec un euro plus fort que le dollar", estime-t-il. La 8e édition de Seatrade Med met l'accent, comme son nom l'indique, sur la Méditerranée, second marché derrière les Caraïbes (40% du marché mondial). De plus en plus de navires transformés en véritables "resorts" (stations touristiques) y croisent, espérant attirer des clients de tous horizons et tous âges. Les saisons s'allongent avec le développement d'offres en hiver. La Méditerranée, expliquent les professionnels, n'est pas seulement une destination soleil mais aussi un pôle culturel et historique. Les premiers pays de destination sont la Grèce, l'Italie, l'Espagne puis la France. Les retombées pour l'économie européenne de l'ensemble de la chaîne de cette industrie sont estimées autour de 33 à 34 milliards d'euros, dont 14 milliards en retombées directes et indirectes. Quelque 4,8 millions de passagers, toutes nationalités confondues, ont embarqué depuis un port européen en 2009, l'Italie arrivant largement en tête avec plus de 1,7 millions de passagers, devant l'Espagne (991.000). Viennent ensuite la Grande-Bretagne (733.000) et la Grèce (503.000). La France se classe 7e avec 102.000 passagers. Les dépenses des croisiéristes et membres d'équipages sont évaluées à 2,9 milliards à elles seules. Les professionnels estiment à environ 70 à 80 euros en moyenne les achats des touristes lors des escales, un montant doublé dans les ports d'embarquement. lire l'article

Air France KLM

EXERCICE 2011: UNE ANNEE DIFFICILE
- L'environnement économique et les crises géopolitiques ont pesé sur l'activité
- Un niveau de recette unitaire insuffisant pour absorber la hausse de la facture carburant
- Chiffre d'affaires en hausse de 4,5% à 24,36 milliards d'euros
- Résultat d'exploitation en perte de 353 millions d'euros
- Résultat net de -809 millions d'euros
EXERCICE SUR NEUF MOIS (AVRIL-DECEMBRE 2011)
- Chiffre d'affaires en hausse de 4,1% à 19,04 milliards d'euros
- Résultat d'exploitation positif de 50 millions d'euros
LE PLAN DE TRANSFORMATION A TROIS ANS (2012-2014) A ETE LANCE
- Réduction de l'endettement net de deux milliards d'euros à fin 2014 
- Forte amélioration de la productivité de l'ensemble du groupe Retour à l'équilibre de l'activité moyen-courrier à fin 2014 La suite

SNCF

Le groupe SNCF affiche 32,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2011, en hausse de +7,2% par rapport à 2010 dont +5,8% à périmètre et change constants. Le Groupe poursuit en 2011 sa dynamique de croissance organique, toutes les branches présentent une activité en hausse et notamment les branches voyageurs (SNCF Proximités et SNCF Voyages avec respectivement une progression du chiffre d'affaires de +7,2% et +5,9%). La croissance de l'activité de transport et de logistique de marchandises marque un coup d'arrêt au second semestre pour s'établir, sur l'année, à +3,3%.

fin décembre 2011, le chiffre d'affaires du Groupe s'élève à 32 645 M€ en progression de +7,2% (soit +2 178 M€) par rapport à 2010. L'intégration globale de Keolis (depuis le 1er février 2010, soit 12 mois sur 2011 contre 11 mois sur 2010), les acquisitions de la branche SNCF Geodis (principalement effet sur 2011 des acquisitions de 2010), la constitution du nouveau groupement d'ingénierie rassemblant les sociétés Systra et Inexia (mise en équivalence dans les comptes SNCF à partir du 1er juillet 2011) et les variations des taux de change représentent 430 M€ soit une croissance de +1,4%. A périmètre et change constants, le chiffre d'affaires progresse de +5,8% (+1 748 M€) dont +4,5% (+1 364 M€) liés directement à l'activité et +1,3% (+384 M€) liés aux accords contractuels négociés en 2010 (convention d'entretien de l'infrastructure ferroviaire, convention d'exploitation avec Réseau Ferré de France et convention de financement des Trains d'Equilibre du Territoire (activité Intercités) avec l'Etat en tant qu'Autorité Organisatrice de Transports). L'international contribue à hauteur de près de 30% à la croissance de l'activité. Le 2nd semestre 2011 est marqué par le ralentissement de la croissance du chiffre d'affaires du transport et de la logistique de marchandises compensé par le dynamisme des activités voyageurs.


ACTIVITE PAR BRANCHE

SNCF INFRA Chiffre d'affaires de 5 295 M€, en progression de +2,2% (+113 M€) par rapport à 2010, intégrant un effet périmètre lié notamment à la constitution du nouveau groupement d'ingénierie rassemblant les sociétés Systra et Inexia (mise en équivalence dans les comptes SNCF à partir du 1er juillet 2011). A périmètre et change constants, la hausse est de +4,6% (+232 M€). Cette augmentation s'explique par la poursuite de la croissance des opérations de régénération et de développement sur le réseau d'une part et par la prise en compte des accords intervenus entre SNCF et Réseau Ferré de France (propriétaire du réseau ferroviaire français) concernant les conventions d'entretien et de gestion du trafic et des circulations de l'infrastructure pour 2011.

SNCF PROXIMITES Chiffre d'affaires de 12 324 M€, en augmentation de +10,1% (+1 128 M€) par rapport à 2010, dont un effet périmètre et change de 324 M€ lié à l'effet année pleine de l'intégration de Keolis le 1er février 2010. A périmètre et change constants, la croissance est de +7,2% (+804 M€). Les activités TER (Trains Express Régionaux) représentent plus d'un tiers de la croissance grâce au dynamisme des produits du trafic (+8,2%) affectés en 2010 par les grèves et aux conséquences favorables de la bonne qualité de service en 2011 (régularité, moindre suppression de trains). Keolis contribue pour près d'un tiers à la progression grâce au dynamisme de l'International (notamment Royaume-Uni, Australie et Suède) et au renouvellement de contrats (Lille et Lyon). Enfin, les Trains d'Equilibre du Territoire (Intercités) représentent près d'un quart de la croissance, bénéficiant du conventionnement avec l'Etat. Transilien contribue plus modérément à la croissance avec des produits du trafic en hausse de +3,6%. Au niveau Branche, le trafic ferroviaire de voyageurs progresse de +3,8%. 

SNCF VOYAGES
Chiffre d'affaires de 7 279 M€, en progression de +5,4% (+373 M€) par rapport à 2010. Après un début d'année difficile, marqué par l'impact négatif des travaux sur le réseau et par une conjoncture peu porteuse, l'activité a rebondi en milieu d'année : à périmètre et change constants, la hausse du chiffre d'affaires sur douze mois est de +5,9% (+408 M€), contre 3,6% en juin 2011, tirée par une croissance également dynamique des produits du trafic de l'activité TGV France (y compris iDTGV) avec +5,8% et des offres internationales (Eurostar et filiales européennes) avec +6,5%. Le trafic, exprimé en voyageurs/kilomètre, a progressé en 2011 (+3,6%), soutenu par une activité promotionnelle importante sur le marché domestique, par le développement de l'offre à l'international, notamment vers la Suisse, le Benelux, et l'Espagne, et par l'effet de rattrapage des mouvements sociaux de 2010. 

SNCF GEODIS Chiffre d'affaires de 9 427 M€, en progression de +6,0% (+538 M€) par rapport à 2010. Les opérations de développement principalement réalisées en 2010 contribuent à hauteur de +247 M€ à la croissance (principalement Giraud International, Ciblex et Bertola). A périmètre et change constants, la hausse du chiffre d'affaires est de +3,3% (+291 M€) tirée essentiellement par les activités Logistique et Messagerie de Geodis. Les activités Freight Forwarding ou commission de transport aérienne et maritime et Route sont à l'inverse en recul par rapport à 2010 respectivement de -1,4% et -2,7%. Le chiffre d'affaires du pôle Transports Ferroviaires de Marchandises (TFM) progresse de +4,2% par rapport à 2010 à périmètre et change constants, du fait notamment des développements européens. La croissance de la branche est réalisée sur le 1er semestre 2011 (+6,3% à périmètre et change constants à fin juin) alors que le 2nd semestre marque un coup d'arrêt (+0,4% à périmètre et change constants) du fait du recul des activités Freight Forwarding (-7,8%) et Route (-5,1%). A fin décembre 2011, la branche SNCF Geodis réalise 45% de son activité à l'international.

GARES & CONNEXIONS Chiffre d'affaires de 1 166 M€, en progression de +2,9% (+32 M€) par rapport à 2010. Les deux tiers du chiffre d'affaires proviennent de redevances d'accès aux gares payées par les transporteurs. Ces redevances sont la contrepartie des prestations de base qui, aux termes de la loi, doivent être offertes de façon transparente et non discriminatoire à l'ensemble des entreprises ferroviaires (activités régulées). En 2011, les redevances d'accès progressent de +4.5% quand celui des revenus des commerces augmentent de +6%.
LE SITE INTERNET
Acteur majeur du tourisme en France, visité par 70% des internautes français, le site recense plus de 11 millions de visiteurs uniques par mois et a réalisé un volume d'affaires de 2,8 milliards d'euros en 2010. Le site propose des billets de trains, d'avions, des séjours et des spectacles grâce à ses nombreux partenaires : SNCF, Eurostar, Thalys, Lyria, 180 compagnies aériennes, 108 000 hôtels référencés, 10 loueurs de voitures, etc .


mise à jour le 26 août 2014


Recherche générale

Nos services gratuits

> Abonnez-vous à notre newsletter

> Suivez nos flux ou abonnez-vous aux flux de cette page

>Twitter avec VIT
Rejoignez- nous sur twitter pour avoir le fil instantané de nos informations





Publications et Statistiques

  • Publications et statistiques officielles tourisme français
  • Chiffres du marché mondial du tourisme
  • Publications scientifiques (recherche)
  • Tourisme européen : études, rapports et organismes ressources
  • Etourisme, les études en ligne
  • Etudes sur les marchés et comportements

Pour les informations archivées depuis 2006, veuillez utiliser les moteurs de recherche

Recherche d'un article

Recherche d'un article

Recherche d'un document

Recherche d'un document

Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr