http://test.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Politique > Actions de l'Etat > Prospective et stratégie politique : les données essentielles

Prospective et stratégie politique : les données essentielles

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact

Fait saillant

Parution du rapport d'activité de la DGCIS
Bilan 2011-Objectifs 2012
La stratégie en faveur du développement du tourisme français définie en 2010 s’est traduite, en 2011, par de nombreux projets et l’organisation d’un événement international : le T20. Préserver la place de la France comme premier pays visité au monde et faire progresser les recettes du tourisme français, tels sont les deux objectifs qui mobilisent la DGCIS, en étroite collaboration avec Atout France, l’opérateur touristique de l’État. (source: Bilan, objectifs de la DGCIS, Édition 2012) Télécharger la version pdf du Bilan 2010-Objectifs 2011

Politique du tourisme

Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, chargé du commerce, de l'artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation a présenté une communication relative à la politique touristique. Le développement du tourisme est un enjeu majeur en termes de croissance et d'emploi. Les dépenses réalisées par les touristes représentent plus de 6 % du produit intérieur brut et génèrent plus de deux millions d'emplois directs et indirects sur l'ensemble du territoire. Le Gouvernement agit pour que la France conserve sa première place mondiale en termes de fréquentation et accroisse les recettes qu'elle tire du tourisme. Alors que la concurrence internationale s'accroît, le Gouvernement a mis en place des moyens exceptionnels pour développer le secteur. L'abaissement du taux de TVA à 5,5 % dans la restauration a permis d'agir sur les prix, de soutenir l'emploi et d'améliorer la rémunération des salariés. L'hôtellerie et la restauration ont par ailleurs pleinement bénéficié de la suppression de la taxe professionnelle.Afin de moderniser l'offre touristique, la réforme du classement des hébergements touristiques, adoptée en 2009, a fixé des critères correspondant davantage aux attentes de la clientèle, ce qui permettra d'améliorer la qualité des prestations fournies.Le Gouvernement accompagne par ailleurs le développement de filières spécifiques à fortes retombées économiques comme le tourisme d'affaires ou l'oenotourisme. Il favorise la mise en place d'offres touristiques diversifiées tirant parti de la richesse du patrimoine français, par exemple en matière de gastronomie.Afin de rendre plus efficace la promotion de l'offre touristique de la France, en particulier à l'étranger, la marque « Rendez-vous en France » a été créée et la coordination avec les acteurs régionaux du tourisme renforcée. Une campagne de promotion visant la clientèle européenne a été lancée par l'Etat, Atout France et les comités régionaux du tourisme de Guadeloupe et de Martinique en mai dernier dans le cadre de l'ouverture d'une ligne aérienne à destination des Antilles françaises au départ de l'aéroport Paris Charles-de-Gaulle.Enfin, les engagements pris par les principaux acteurs du tourisme et des transports dans une charte signée le 1er mars 2011 permettront d'améliorer la qualité de l'accueil des touristes." Conseil des ministres du 01 août 2011 

La stratégie en faveur du développement et de la promotion du tourisme français

L'élaboration d'une stratégie en faveur du développement et de la promotion du tourisme français a mobilisé la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) pour répondre à deux enjeux majeurs : préserver la place de la France comme premier pays visité au monde et faire progresser les recettes produites non seulement par le tourisme international mais aussi par le tourisme domestique. En collaboration avec les collectivités territoriales et les professionnels, la DGCIS propose des réalisations concrètes pour chacun des axes développés. Ces réalisations ont vocation à servir de référence et d'inspiration pour tous les acteurs.

Sept axes prioritaires pour la politique touristique

les destinations patrimoine et culture
le tourisme d'itinéraire
le tourisme urbain hors Paris
le tourisme de croisière maritime
le tourisme de plaisance
la promotion de la destination France le tourisme d'affaires

 

Organisation du tourisme en France


Le budget du tourisme
2011 - Tourisme -rapport Assemblée nationale- Commission des Finances sur le projet de loi de finances pour 2012
La répartition des compétences :

Etat. Il définit et met en œuvre la politique nationale du tourisme. Il réglemente, agrée et classe les équipements, organismes et activités touristiques. Il assure la promotion du tourisme français sur les marchés extérieurs et au sein des organisations internationales compétentes. Enfin, il favorise la coordination des initiatives publiques et privées dans le domaine du tourisme et apporte son concours aux actions de développement touristique des collectivités territoriales.

 

Région.  Elle définit les objectifs à moyen terme du développement touristique régional dans le cadre d’un schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. La loi n°2002-276 du 27 février 2002, relative à la démocratie de proximité précise que le conseil régional coordonne, dans la région, les initiatives publiques et privées dans le domaine du développement, de l'information touristique et de la promotion dont les actions sur les marchés étrangers sont coordonnées par le comité régional du tourisme et par les comités départementaux du tourisme présents dans la région. En outre, il assure le recueil, le traitement et la diffusion des données relatives à l’activité touristique dans la région.

 

Département. Le conseil général définit la politique du tourisme du département. Il établit un schéma d’aménagement touristique départemental qui prend en compte les orientations portées par le schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. Il peut créer un comité départemental du tourisme dont il choisit librement le régime juridique. La composition et les attributions du comité départemental du tourisme sont déterminées par la loi afin de lui permettre d’exercer son activité en harmonie avec les collectivités territoriales et en partenariat avec les organismes intéressés au développement du tourisme dans le département.

 

Commune. Elle définit la politique locale du tourisme. Elle peut créer un office de tourisme, chargé des missions d’accueil, d’information, de promotion touristique locale et de coordination des interventions des divers partenaires du développement touristique local. Elle peut le faire participer à la définition et la mise en œuvre de la politique locale du tourisme et des programmes locaux de développement touristique ainsi que lui déléguer l’animation des loisirs, l’organisation de fêtes et l’exploitation d’équipements publics. (source)
 

Opinions sur les menaces et opportunités du tourisme français

Jacques Augustin : Les orientations stratégiques de la DGCIS en faveur du tourisme in : La Lettre de la DGCIS - octobre 2010
Hervé Novelli,  secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme et des Services, 7 mai 2008: Destination France, les défis du secteur
Thierry Baudier, directeur général de Maison de la France : octobre 2004 , 2007, année 2008, ODIT-France : Offre touristique, la stratégie d'ODIT-France 
Christian de Boissieu, directeur scientifique du Centre d'Observation Economique
Léon Bertrand, ministre délégué au tourisme : nouvelle stratégie pour le tourisme  
Bruno Faréniaux : Défis pour le tourisme français,  directeur du Tourisme
Gilles de Robien : Veille économique du tourisme, extrait du discours de Gilles de Robien, ministre de l'Equipement, au Salon Top Résa, le 30 septembre 2004

Les pronostics sur le développement du tourisme dans le monde


Le tourisme mondial en 2030

A l'occasion de sa 19ème Assemblée générale, l'OMT présente un rapport sur le tourisme dans le monde en 2030 avec une estimation de 1,8 milliard de touristes soit une croissance annuelle de 43 millions



Les prévisions 2022 du Conseil mondial du tourisme WTTC

A l'occasion de ITB Berlin en mars et du son Sommet annuel 2012 (tenu au Japon en avril 2012),  le Conseil mondial des voyages et du tourisme (WTTC),  a publié ses dernières estimations sur le secteur.
The growth of Travel & Tourism is expected to outpace that of the global economy over the next decade

 "Alors que la récession économique mondiale de 2008-2009 a eu un impact significatif sur les voyages et le tourisme, il était relativement de courte durée, et la reprise a été soutenue jusqu'en 2011 au jour d’aujourd’hui. De plus, la croissance des voyages et du tourisme devrait dépasser celle de l'économie mondiale au cours de la prochaine décennie:

• La contribution directe des voyages et du tourisme au PIB mondial devrait augmenter de 54% dans la prochaine décennie, à plus de 2 860 milliards de dollars en 2021, ce qui représente près de 3% du PIB mondial.
• Le secteur des voyages et du tourisme devrait permettre de créer 21 millions d'emplois euros (net) supplémentaires au cours de la prochaine décennie, ce qui portera le total d’emplois directs à plus de 120 millions (plus de 3,5% de tout emploi).
• Si on inclut les effets plus larges de l'investissement, la chaîne d'approvisionnement et les impacts sur le revenu, la contribution totale des voyages et du tourisme devrait atteindre près de 10% du PIB mondial (9 227 milliards de dollars) et 10% de emploi mondial (325 millions d'emplois) d'ici 2021
Extrait de  
WTTC- Travel & Tourism 2011 - L'impact mondial du tourisme en 2011 

•La région Asie-Pacifique continuera à mener cette croissance (6,2% par an), l'Asie du Sud surpassant tous les autres sous-régions de monde avec une croissance 7,2%. La croissance continuera à être entraînée par l'accroissement des richesses des classes moyennes.
• La performance de l'Afrique, l'Amérique latine et le Moyen-Orient sera également mieux que la moyenne mondiale au cours des dix prochaines années avec une croissance de 4,8%, 4,6% et 4,1% par an respectivement, suite à l'augmentation des revenus et et le fait que les dépenses publiques suivent ces tendances.
• Les parts directes du PIB des voyages et du tourisme dans les marchés matures en Amérique du Nord et aux Caraïbes devraient augmenter de 3,3% et de 3,1% par an respectivement.
• Les prévisions actuelles pour l'Europe, qui supposent que la croissance économique sera de retour d'ici à 2014, indique une croissance directe à long terme des voyages et du tourisme du PIB de 2,6% par an jusqu'en 2022

 Pronostic pour 2022 du Conseil Mondial du Tourisme WTTC "Extrait de Pronostic pour 2022 du Conseil Mondial du Tourisme WTTC


ABTA Travel Trends Report 2012 [PDF - 296 Ko] : Key Trends 2012 : Authentic and specialist holidays, Budget and luxury travel, hot destinations, age group trends, Online Vs High Street, late bookings, sustainable tourism

AMADEUS : From chaos to collaboration - insight into the future of travel
Le voyage du futur, vu par Amadeus: la prochaine décennie fournira une occasion unique au secteur de redéfinir la façon de livrer et de regrouper les services aux voyageurs (janvier 2012)


mise à jour le 14 mai 2012


Recherche générale

Nos services gratuits

> Abonnez-vous à notre newsletter

> Suivez nos flux ou abonnez-vous aux flux de cette page

>Twitter avec VIT
Rejoignez- nous sur twitter pour avoir le fil instantané de nos informations





Publications et Statistiques

  • Publications et statistiques officielles tourisme français
  • Chiffres du marché mondial du tourisme
  • Publications scientifiques (recherche)
  • Tourisme européen : études, rapports et organismes ressources
  • Etourisme, les études en ligne
  • Etudes sur les marchés et comportements

Pour les informations archivées depuis 2006, veuillez utiliser les moteurs de recherche

Conseil mondial des voyages et du tourisme - WTTC

Tourisme: hausse de 2,8% des dépenses mondiales attendue en 2012 (WTTC)
Berlin (awp/afp) - Le tourisme devrait afficher cette année une croissance de 2,8% à peine supérieure à celle de l'économie mondiale. Le taux de croissance des dépenses de tourisme sera "légèrement supérieur à celui de l'économie", attendu à 2,5% (prévisions publiées à l'occasion du salon du tourisme de Berlin.)
C'est l'Asie qui affichera la plus forte croissance de la branche (+6,7%), la Chine et l'Inde notamment profitant des niveaux de revenus en hausse de leur population, qui se traduit par un tourisme domestique de plus en plus actif. L'organisme table sur une reprise totale du marché japonais du tourisme, qui s'était écroulé après la catastrophe de Fukushima, au cours du premier semestre 2012, et un retour cette année aux niveaux de 2010 en termes de revenus.

L'Afrique du Nord "montre des signes de reprise" après une année 2011 placée sous le signe des révolutions en Tunisie, Egypte et Libye qui ont fait fuir les touristes. Le Maroc devrait s'affirmer comme "star de la région", profitant de la désaffection pour l'Egypte et la Tunisie, prédit le WTTC.
La Syrie, deuxième plus importante destination au Moyen-Orient après l'Arabie saoudite, va voir ses revenus touristiques chuter de plus de 20%, prédit l'organisme, et la région toute entière souffrir des "révoltes et violences dans certains pays".
En Europe les perspectives sont mornes, avec un déclin attendu de 0,3% dans l'Union européenne sous le coup de mesures d'austérité dans plusieurs pays, et une croissance de 0,3% pour le continent dans son ensemble, tirée par la Russie et la Pologne.
Au total, le tourisme devrait contribuer à l'économie mondiale à hauteur de plus de 2.000 milliards de dollars cette année (contre 1.973 milliards en 2011), et passer pour la première fois la barre des 100 millions de personnes employées, selon le WTTC.

les événements à venir

Voir les archives de la rubrique Prospective et stratégie

Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr